[EconomieMatin] Comment concilier big data et Internet des objets

<div style="clear:both"></div></div><p><a title="@economiematin.fr Comment concilier big data et Internet des objets" href="http://www.economiematin.fr/news-objets-connectes-donnees-gestion-stock" target="_blank">Comment concilier big data et Internet des objets

‘L’Internet des objets promet d’offrir de nombreux avantages et opportunités aux entreprises comme aux consommateurs.

Internet des objets : gérer la quantité de données

Mais avons-nous seulement pensé à l’explosion massive du volume de données générées à travers le monde ? Comment gèrerons-nous ces données ? Comment les quantifierons-nous ? Qu’adviendra-t-il de toutes les données collectées ? Quelles seront les implications du point de vue des systèmes en général ? Et du point de vue des dispositifs ? D’après les prévisions de Cisco, le nombre d’objets connectés (M2M) atteindra 50 milliards à l’horizon 2020, soit plus de 6,5 fois le nombre de dispositifs connectés par personne. Mais où stockerons-nous toutes ces données ? Grâce en grande partie à la promesse de l’Internet des objets, en quelques années seulement, d’ici à 2020, le volume de données générées dans le monde s’élèvera à 44 zettaoctets, contre 4 zettaoctets à l’heure actuelle. Selon l’IDC, 13 de ces 44 zettaoctets devront être stockés; pourtant, compte tenu des capacités actuelles, nous n’atteindrons que quelque 6,5 zettaoctets en 2020. Par conséquent, pour que l’Internet des objets devienne une réalité, nous devons inévitablement répondre dès maintenant au besoin de solutions de stockage et de services transformationnelles.

La bonne nouvelle ? Plusieurs technologies innovantes, actuellement en phase de développement, devraient contribuer à résoudre ce problème. La technologie HAMR (Heat-assisted magnetic recording), par exemple, devrait repousser jusqu’à 100 fois les limites de l’enregistrement magnétique, même s’il est peu probable qu’elle soit commercialisée avant 2016.’
Lire l’intégralité de l’article
Par Jean-Louis Cazenave
Source : economiematin.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *