[La Tribune] BigDataFr recommande : Les risques de l’économie du partage

BigDataFr recommande : Les risques de l’économie du partage

[…]En 1899, le sociologue suédois Thorsten Veblen utilisa pour la première fois l’expression « consommation ostentatoire », dans son livre « La théorie de la classe de loisir ».

Ces mots avaient une double signification: d’une part Veblen critiquait la façon dont les riches affichaient leur fortune, d’autre part, l’auteur convenait que la consommation de biens et de services des membres de la classe moyenne servait à établir « l’honorabilité de la famille et de son chef ».

Bref, le statut social était très important. Plus d’un siècle plus tard, la « consommation ostentatoire », qui a marqué une grande partie de la culture matérielle du XXème siècle, aborde désormais un tournant. […]

Lire l’analyse de Carlo Ratti et Richard Sennett
Source: latribune.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *