[The Conversation] BigDataFr recommande : La génomique, reine du big data

big data

BigDataFr recommande : La génomique, reine du big data

[…] Depuis la fin des années 1990 et le projet génome humain, les technologies de séquençage de l’ADN connaissent une véritable révolution qui fait aujourd’hui entrer la génomique dans l’ère du big data. Depuis une quinzaine d’années, le volume des données générées dans le domaine de la génomique a crû en proportion inverse du coût du séquençage : ainsi, annoncé en 2016, le plan France Médecine Génomique 2025 prévoit de produire plusieurs dizaines de pétaoctets (Po) de données par an d’ici 5 ans.

Leur stockage, leur accessibilité et leur exploitation sont donc des problématiques à part entière. Trois domaines sont particulièrement concernés : l’exploration de la diversité du vivant et des écosystèmes complexes, la génomique fonctionnelle et la médecine génomique de précision, qui implique la recherche de biomarqueurs par l’analyse d’ensembles de données hétérogènes.[…]

Lire l’article
Par Pierre Le Ber (CEA – Université Paris-Saclay), Claude Scarpelli (CEA – Université Paris-Saclay), Matthieu Gérard (CEA – Université Paris-Saclay)
Source : theconversation.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *