[Le Monde] BigDataFr recommande : L’élection de Trump et les trois échecs du « big data » électoral

big data

BigDataFr recommande : L’élection de Trump et les trois échecs du « big data » électoral

[…] La campagne de Hillary Clinton, supposée être à la pointe des technologies de ciblage électoral, a échoué à la faire élire. Du côté des médias, les modèles prévisionnistes, eux aussi basés sur le « big data », n’ont pas su prédire l’issue du scrutin.

Ce devait être le triomphe du « big data », selon l’expression (impropre) consacrée aux méthodes modernes de ciblage des électeurs. Mais l’élection américaine aura finalement signé sa grande faillite.
Faillite des technologies avancées utilisées par l’équipe Clinton, qui y a mis des millions de dollars, mais aussi faillite des modèles de prévision mis en avant par de nombreux médias, et qui n’ont quasiment jamais su prédire correctement le scrutin – un échec toutefois relativisé par le fait que la candidate démocrate a obtenu un peu plus de voix que son adversaire, sans réunir assez de grands électeurs du fait du complexe mode de scrutin américain.

1. L’échec de la campagne la plus avancée techniquement
L’ironie est cruelle : à la veille du scrutin, les spécialistes de la communication politique étaient unanimes à dire que l’équipe d’Hillary Clinton bénéficiait d’une solide avance technique sur celle de Donald Trump. […]

Lire l’article
Par Samuel Laurent
Source: lemonde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *