[lesechos] BigDataFr recommande : Quand la Big data se transforme en Smart data

<div id="wp-socials-general-btn"></div><div style="clear:both"></div></div><p><strong>BigDataFr recommande : <a title="@lesechos.fr - quand la Big data se transforme en Smart data" href="http://http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-132307-quand-la-big-data-se-transforme-en-smart-data-1113863.php" target="_blank">Quand la Big data se transforme en Smart data

De la data, encore de la data, toujours de la data

« Cette dernière reste donc souvent inexploitée, stockée quelque part dans l’immensité du web. Ce qui pourrait être une corne d’abondance pour les entreprises reste souvent lettre morte ; car non traitées, les données sont inexploitables.

Il existe pourtant des solutions pour rendre cette data actionnable dans les entreprises. La Big data, en l’état, ne sert à rien, alors comment la transformer ?

– En la contextualisant,
– En la filtrant,
– En faisant les deux à la fois !

« It’s not information overload, it’s filter failure » – Clay Shirky

Contextualiser et filtrer vont de pair : l’intelligence artificielle permet de produire des contextes, qui vont eux-mêmes générer des filtres. Le web 3.0 est en fait un web des contextes, dans lequel le web sémantique permet de catégoriser et de trier de la donnée, afin de faire émerger de nouveaux modèles de filtrages.

Ce web sémantique est une notion ancienne, mais qui n’a jamais réellement trouvé de matérialisation ni d’application. Aujourd’hui, et dans le domaine tout particulier de l’analyse du web et des réseaux sociaux, il devient évident que les filtres existants sont désuets. Depuis sa création, Google propose la même barre de recherche aux internautes : un espace blanc dans lequel ils peuvent inscrire l’objet de leur recherche, sans contexte ni aide. »
Lire l’intégralité de l’article
Par Alexis Dufresne, co-fondateur de FAVEEO
Source : lesechos.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *