[The Conversation] BigDataFr recommande : Comprendre le big data avec la physique statistique

physique statistique

BigDataFr recommande : Comprendre le big data avec la physique statistique

[…] L’analyse de données et l’apprentissage automatique trouvent leur application dans de nombreux domaines des sciences fondamentales – la physique théorique n’y faisant pas exception. Mon équipe à l’Institut de Physique théorique (IPhT) conduit des travaux dans la direction opposée en tirant parti de méthodes initialement développées pour étudier des matériaux, comme les verres ou les aimants désordonnés, afin de comprendre théoriquement des problèmes de science des données et d’apprentissage automatique (machine learning).

Dans l’expression big data, l’adjectif big signifie non seulement qu’un gros disque dur est nécessaire pour stocker les données, mais aussi que la dimensionnalité de chaque point de donnée est grande. […]

Lire l’article
Par Lenka Zdeborova, Commissariat à l’énergie atomique (CEA) – Université Paris-Saclay
Source: theconversation.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *