[Dossier Paris-Saclay] Ce que prévoit Emmanuel Macron

paris-saclay

 

[France Culture – La Méthode Scientifique] BigDataFr recommande: Emmanuel Macron entérine le divorce entre grandes écoles et université: l’échec du plateau de Saclay ?

C’était le grand projet de Nicolas Sarkozy: rassembler les meilleurs universités scientifiques françaises et les grandes écoles d’ingénieur sur un site unique, au contact de grandes entreprises comme EDF, Total ou Air Liquide, pour créer un « Cambridge à la française », et rattraper le retard de la France dans les grands classements internationaux. Mais cinq ans après son lancement, le projet s’enlise : dans un rapport rendu en février, la Cour des Comptes dénonçait le manque de volonté des grandes écoles et notamment d’X pour s’associer aux universités. Emmanuel Macron a tranché mercredi en annonçant que le site de Saclay serait divisé en deux pôles à 5 km d’écart : l’un baptisé « New uni » regroupant les grandes écoles d’ingénieurs autour de Polytechnique , et un second qui regroupe les universités Paris Sud , Versailles-Saint-Quentin et Evry, l’Ecole normale supérieure Paris-Saclay, Centrale Supélec et l’Institut d’optique Graduate School.

Retrouvez l’analyse de Xavier Martinet
Source : franceculture.fr

[Challenges] Paris-Saclay : Paris-Saclay: entre l’Université et Polytechnique, l’équation qu’Emmanuel Macron n’a pas su résoudre

Emmanuel Macron, nouveau héraut de l’Europe, de la réforme fiscale et du droit simplifié, va-t-il trébucher à Saclay? Ce mercredi 25 octobre, le président de la République est venu siffler la fin de la récré, deux ans après sa visite sur ce site où cohabitent dix-neuf grandes écoles, organismes de recherche et universités au Sud de Paris. A l’époque, le ministre de l’Economie qu’il était avait évalué les enjeux et fixé un cadre dans la foulée du rapport de Bernard Attali sur l’avenir de Polytechnique. Un calendrier avait même été arrêté.

Lire l’analyse
Par  Kira Mitrofanoff
Source : www.challenges.fr

[La Tribune] Paris-Saclay : À Saclay, Emmanuel Macron rêve d’un « MIT à la française »

En visite sur le plateau de Saclay mercredi 25 octobre 2017, le président de la République, qui a promis des annonces sur le Grand Paris en décembre, a confirmé la césure entre l’université de recherche intensive « Paris-Saclay » et un second pôle autour de l’Ecole polytechnique.

Dix ans que le feuilleton agite les départements de l’Essonne et des Yvelines. Saclay et Polytechnique, vaisseaux-amiraux, vont-ils ne faire qu’un ? Mercredi 25 octobre 2017, Emmanuel Macron a tranché :

« Nous devons construire un paysage plus simple, plus attractif, qui offre plus d’opportunités. »

Lire l’analyse
Par César Armand
Source : www.latribune.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *