[01business – pro.01net.com] 4 startups Big Data mises à l’honneur par ParisTech Entrepreneurs

Le Big Data s’applique à de nombreux secteurs d’activités et à tous types de données comme le prouvent les quatre startup sélectionnées par l’incubateur ParisTech Entrepreneurs : Focusmatic, Adomik,Safety Line et Idmog.

La France serait-elle déjà une « Startup République » comme le souhaite Fleur Pellerin ? On ose l’espérer quand on voit le nombre d’incubateurs parisiens. Parmi eux, ParisTech Entrepeneurs est situé dans le 15ième arrondissement. Il est adossé à l’Institut Mines ParisTech et possède un autre campus à Sophia Antipolis.

ParisTech Entrepeneurs, qui accompagne des startups dans des domaines très variés, a choisi de mettre en avant quatre startups du Big Data.

Focusmatic : du big data sur les réseaux sociaux en temps réel appliqué au marketing

Parmi la masse de données qui intéressent les entreprises celles issues des réseaux sociaux ont une place de choix. Difficile de s’y retrouver dans tous ces messages de consommateurs potentiels. Focusmatic est une plateforme Saas d’analyse de ces informations pour aider à la prise de décision marketing et commerciales. La startup propose trois types de solutions en temps réel qui récoltent des informations de tout type (textes, photos et vidéo) de sites très variés par exemple des réseaux sociaux comme Twitter, des blogs, des sites de partages de vidéo comme Youtube ou Dailymotion ou encore des forums.

La première solution proposée par Focusmatic vise à augmenter l’audience digitale de la marque. « Nous détectons les influenceurs et les articles qui mentionnent l’entreprise sur le web » explique Amir Malekzadeh, co-fondateur de la startup avec Renaud Boutet et Emmanuel Gueidan. L’objectif est de pousser les articles positifs vers les bons influenceurs.

La deuxième analyse la marque et aide à comprendre la voix des clients. « C’est une problématique d’e-réputation » explique Amir Malekzadeh. Les services marketing peuvent orienter leur action et véhiculer le bon message au bon endroit en comprenant quelles thématiques sont discutées par les blogueurs, par les journalistes et par leurs clients sur les forums.

Enfin, la troisième solution facilite l’identification de prospects. « Nous détectons par exemple les internautes qui posent des questions sur des produits dans les forums ainsi que ceux qui ont répondu » explique Amir Malekzadeh.

Créée en 2012, la startup compte déjà une douzaine de clients tant à l’étranger qu’en France. Elle bénéficie du programme BizSpark de Microsoft.

Adomik : aide les sites web à optimiser leurs revenus publicitaires

Tirer le maximum de profits des plateformes d’Ad Exchange ? C’est ce que propose Adomik aux propriétaires de sites web ayant des espaces publicitaires à vendre. Les plateformes Ad Exchange regroupent, les annonceurs (les acheteurs d’espaces publicitaires) et les éditeurs de sites. Elles proposent des enchères en temps réel automatisées pour les espaces disponibles.

La technologie « bidExplorer » d’Adomik accompagne les entreprises dans leur stratégie de vente pour les aider à prendre la bonne décision au bon moment. Elle est a priori compatible avec toutes les plateformes automatisées existantes. En plus de l’outil technique, les équipes de la startup propose une analyse personnalisée à leurs clients. Fondée en juin 2012 par Nicolas Schueller et Jean-François Bernard, la jeune pousse a levé 1,3 million d’euros en juin 2013 auprès d’Iris Capital et Elaia Partners.

Safety Line : des outils de gestions des risques dans le transprot aérien

Prédire quel avion risque d’avoir des problèmes ? C’est ce que cherche à faire le logiciel SafetyCube développé par la startup Safety Line. Pour cela, il récupère et analyse les données des boites noires des avions. Le logiciel installé chez leur client accède ensuite à une base de données distante et fournit des tableaux de bord pour identifier les dangers éventuels et évaluer les risques.

Fondée en 2010 par Pierre Jouniaux, la startup travaille sur des problèmes de statistique, d’optimisation et de médecine avec des laboratoires comme l’INRIA, l’ENPC (Ecole nationale des ponts et chaussées ParisTech), LSTA (Laboratoire des sciences et technologies alimentaires de Paris VI). Elle bénéficie du statut de JEI (Jeune entreprise innovante) et d’un agrément pour la recherche (MESR).

Idmog : un ERP orienté analyse des données de production de pétrole et de gaz

Dédiée aux compagnies pétrolières, IDMOG collecte et analyse la masse des données acquises par les capteurs installés sur les sites pétroliers et gaziers. L’objectif est d‘automatiser et de rationnaliser la surveillance et le développement de leurs champs de pétrole. La startup a été fondée par Antoine Trihoreau et Aymeric Préveral.

Par Marie Jung
Source : pro.01net.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *