[informatiquenews] Le big data, moteur de la transformation des achats

Le big data, moteur de la transformation des achats

‘Difficile pour une entreprise de ne pas avoir déjà entendu parler de Big Data. Une explosion du volume de données disponibles, récoltables, analysables sur ses clients, prospects, fournisseurs, pour peu que l’on dispose des bons outils, afin d’obtenir des avantages concurrentiels jusqu’ici ignorés. Si l’on a longtemps attribué à la démocratisation des réseaux sociaux comme phénomène majeur pour expliquer ces données toujours plus nombreuses à la disposition des entreprises, la vague du big data va croître de façon exponentielle au fur et à mesure que les objets connectés deviennent partie intégrante de notre quotidien personnel et professionnel.

Au sein de l’entreprise, tous les métiers sont progressivement impactés par cette révolution. Bien entendu, on pense d’abord à l’utilisation de ces données à des fins marketing, d’optimisation de la production ou d’amélioration de la qualité du service client. Les ressources humaines se transforment également grâce aux nouvelles sources de données disponibles. Même les directeurs achats sont aujourd’hui en pleine réflexion pour mettre en place une stratégie afin de gérer au mieux ce nouveau paradigme.

Les achats, secteur traditionnellement en retard dans le domaine de l’exploitation des données, voit lui aussi le big data changer la façon dont on gère la relation fournisseur et le sourcing. Si les exemples concrets d’implémentation ne sont pas encore légion, toutes les entreprises dotées d’un service achat cherchent aujourd’hui à savoir quels sont les nouveaux champs d’application possibles de l’utilisation des big data. Voici quelques pistes prometteuses.

Analyser les données pour optimiser la gestion du risque fournisseur

Le premier champ d’application est celui de l’anticipation de la gestion du risque fournisseur. Trop d’entreprises possèdent une connaissance limitée de la santé financière ou des risques géopolitiques qui pèsent sur un fournisseur basé dans une autre région du monde. ‘

Par Franck Le Tendre, Synertrade
Lire l’intégralité de l’article
Source : informatiquenews.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *