[Silicon] Auchan ajoute du Big Data à la sauce Splunk à son panier e-Commerce

Auchan ajoute du Big Data à la sauce Splunk à son panier e-Commerce

Le Big Data c’est bien, le déployer dans des projets concrets, c’est mieux. Et l’innovation emprunte parfois des voies inattendues. Ainsi, une solution conçue pour analyser les données machines peut devenir la pierre angulaire Big Data pour l’entreprise et toutes ses applications métier, comme le prouve ce projet chez e-Commerce Auchan.

Une expérience en ligne (et mixte) éprouvée

Si la mode des Drive (préparation des courses alimentaires sur Internet et récupération en voiture dans un entrepôt de proximité) fait fureur aujourd’hui, Auchan avait déjà lancé son premier site en 2000 (Leers, 59). En revanche, l’enseigne ne fait pas figure de pionnier en ouvrant auchandirect.fr en 2001. Dès 2006, le distributeur rachète le site de vente informatique en ligne grosbill.com et regroupe avec toutes ces marques, ainsi que son nouveau auchan.fr dans une nouvelle division e-Commerce Auchan.

Auchandirect.fr emploie aujourd’hui 500 employés sur quatre régions (Paris, Lyon Lille Marseille). En 2014, le site a réalisé 116 millions de chiffre d’affaires pour 745 000 commandes parmi ses 7000 références, sur des acheteurs intramuros et Grande Couronne des grandes villes. Quant au portail de la marque (également à vocation commerciale), il a totalisé 90 millions de chiffre d’affaires en 2014, avec ses 200 collaborateurs.

A l’instar du secteur, Auchan mène une politique multicanal, ou plus précisément “omnicanal”. Cependant la stratégie du distributeur va plus loin encore. «Notre force et notre différence viendront de la combinaison de parcours de courses pour des clients de plus en plus connectés : avant, pendant et après l’achat,» précise Stéphane Duarte, responsable du système d’information chez e-Commerce Auchan (back-office, décisionnel et Big Data, systèmes d’échanges et urbanisation). «e-Commerce Auchan contribue à l’ambition multicanal du Groupe afin de répondre au plus près aux nouveaux modes de consommation des clients.»

De la supervision de l’infrastructure matérielle…

Fin 2013, les informaticiens de la division e-Commerce expriment le besoin se s’outiller pour disposer d’un système global d’alerte en cas d’erreur sur l’infrastructure. « A l’époque nous disposions de multiples outils pour superviser les environnements hétérogènes de notre infrastructure,» rapporte Rached Tayech, responsable Décisionnel et Big Data chez Auchan.
« De plus, les volumes de données étaient (et sont toujours) en croissance explosive,» ajoute Stéphane Duarte.
Lire l’intégralité de l’article
Par José Diz
Source : silicon.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *